vendredi 16 janvier 2009

Les miracles de la vie

L'image vient d'ici

Les miracles « ne se produisent que
dans l'âme de celui qui les attend
. »

Sefan Zweig, Les prodiges de la vie

Après une attente qui aura semblé une éternité, où tout pouvait basculer, la vie a repris le dessus. Il a ouvert de grands yeux, ces yeux magnifiques, pleins d'une saine gourmandise et de tendresse. Puis il a souri, il a parlé, il a mangé... La fièvre a beaucoup diminué. Il a de nouveaux des étincelles dans les yeux. Il remonte la pente...

5 commentaires:

brigetoun a dit…

les libellés composent un poème

Anonyme a dit…

Chouette, ce n'était donc pas de l'in conscience ou du coma mais simplament un rattrapage de sommeil. Il y y a encore d'autres moments à vivre ensemble.
J'en suis content pour vous deux,
Bjzoux,
Tintin

Alcib a dit…

Brigetoun : Merci. Ce n'était pas volontaire, mais c'est vrai que ce sont des mots très évocateurs.

Tintin, faux anonyme : Merci. Il y a tant et tant de choses à se dire, de choses à vivre, de précieux moments à partager, etc.

Anne fra Sveits a dit…

Ouf, on respire un peu mieux! Ca fait plaisir d'avoir de meilleurs nouvelles. Courage et patience maintenant!

Alcib a dit…

Anne fra Sveits : Merci. Rien n'est simple ; la vie est complexe et ce blogue n'a pas la prétention de refléter la vie, pas même la mienne, dans toute sa complexité.
On ne trouvera pas ici un bulletin de santé complet, ni le mien ni celui de personnes que j'aime (quant aux autres...).
Les quelques lignes que je peux noter sur le blogue n'expriment le plus souvent que mon inquiétude, actuelle ou passée. Et si j'ai alerté les amis, c'est la moindre des choses que je puisse les rassurer lorsque l'inquiétude diminue ou disparaît.