mardi 3 novembre 2009

Ciel étoilé

En début de soirée, je suis descendu du métro pour rentrer chez moi et, encore une fois, j'ai aperçu la lune, magnifique, dans le ciel. Depuis quelques jours, je la trouve fascinante, hypnotisante.

J'étais fatigué, il n'y avait rien d'intéressant dans le courrier, l'appartement était sans âme, j'avais faim ; je suis donc ressorti pour aller manger une pizza. Je marchais le nez en l'air car je ne pouvais pas quitter des yeux la lune qui était presque au-dessus de ma tête. Le ciel était aussi d'un bleu rarement vu, du moins quand on est au centre-ville. Je pensais à Alexander, pour qui la lune, notre Lune, était à la fois un personnage, une amie, une confidente, presque une divinité, une messagère précieuse. Un peu plus tôt, dans un message qu'il m'adressait, Alistair disait qu'il aime aussi beaucoup la lune (il est un véritable ami d'Alexander), qu'il est toujours très ému lorsqu'il l'aperçoit dans le ciel ; il aime son mystère...

Et contrairement aux derniers mois où il m'est arrivé souvent d'apercevoir une seule étoile, j'ai vu dans ce ciel de velours d'un bleu que je ne saurais pas nommer précisément (et je refuse de donner un nom à ce bleu seulement pour donner un nom s'il ne correspond pas à la couleur précise), de nombreuses étoiles. Il y avait très longtemps que je n'avais vu à Montréal autant d'étoiles. Ce n'est pas leur nombre qui m'a surpris, mais la pureté du ciel et la luminosité des étoiles. Je me suis dit qu'Alexander était vraiment en bonne compagnie et qu'il tenait à le faire savoir à ceux pour qui c'est important.

Ce n'était pas vraiment une pluie d'étoiles. Mais en matière de pluie, notre préférée à Alexander et moi, restera toujours celle-ci :



6 commentaires:

RPL a dit…

Voilà un très beau message amoureux, Alcib !

Alcib a dit…

RPL : Merci. Mais je suis encore beaucoup plus amoureux que le message ;o)

Roman Jeremie a dit…

Ton blog est vraiment bon Alcib ! Quand Montréal me manque je vais y faire un tour. J'y passe peut être une semaine bientôt, en espérant voir un peu de neige !

Alcib a dit…

Roman : Merci. Tu es vraiment trop flatteur, mais je sais que tu es gentil (et davantage encore en personne).
Il n'y a pas encore de neige à Paris ?
Fais-moi signe, quand tu viendras. Je ne suis pas toujours très disponible, mais j'essaierai de trouver du temps pour manger un truc ou prendre un café avec toi, si tu en as le temps toi-même.

Au-delà des nuages se trouve mon monde! a dit…

"Ciel étoilé"
Pour la première fois ,J'ai lu cet article!
J'ai resté sans mots ...
Très beau!

Alcib a dit…

Au-delà des nuages... : Merci !