mercredi 6 mai 2009

Un objet en voie de disparition ?


Le 6 mai 1840, les postes britanniques émettent, officiellement, le premier timbre postal adhésif à l'effigie de la reine Victoria, le Penny Black. Ce timbre-poste constituait alors un point tournant dans le système postal britannique : pour la première fois, c'était l'expéditeur qui payait les frais postaux plutôt que le destinataire. Le premier timbre-poste français sera émis le premier janvier 1849.

Je ne connais pas beaucoup les timbres britanniques, mais j'ai reçu, durant des années, tellement de lettres et de cartes postales d'amis français que j'ai pu apprécier la diversité et la beauté de timbres français

Je connais quelques romantiques qui accorderont toujours beaucoup d'importance aux lettres écrites à la plume sur du papier choisi avec soin, ainsi qu'aux beaux timbres à coller sur l'enveloppe. Mais, avec l'usage grandissant des communications par Internet, le timbre-poste est-il en voie de disparaître ? Qu'en pensez-vous ?

9 commentaires:

Erwan a dit…

Il me semble que le nombre de courriers postaux a diminué avec internet. emails ou factures électroniques y ont contribué, mais une carte postale quand on est en vacances, une carte pour la fête des mères ou un anniversaire, c'est toujours mieux qu'un mail quand même!

Après, je dis pas que la prochaine génération va pas plutôt privilégier un message texte plutôt qu'une courrier!

Beo a dit…

C'est pourtant toujours le même plaisir que de découvrir du courrier dans la boîte aux lettres!

J'ai collectionné les timbres durant des années, une vraie passion.

Le tout est resté au Québec évidemment et je n'ai pas continué en Suisse. Ce qui ne m'empêche pas de conserver les timbres que je trouve jolis.

Puis en fait, quand on y regarde bien: ce sont de véritables oeuvres d'art en miniature :)

Pour leur avenir... je ne sais pas car: on a annoncé la mort de bien des médias et médiums, comme les livres et ils se portent très bien merci ;)

Alcib a dit…

Erwan : Je suis plutôt d'accord avec toi. Internet permet la communication rapide, instantanée, tout en économisant du papier (si je devais imprimer les échanges avec mon amoureux, il faudrait des milliers et des milliers de pages), en protégeant les forêts, mais pour certaines occasions ou pour le simple plaisir du coeur et des sens, un « vrai » message écrit à la main sur du papier, c'est irremplaçable ; ça n'a pas de prix.
Pense au plaisir du toucher, des yeux, de l'odorat, en ouvrant une lettre, une carte envoyée par un ami, un amoureux, quelqu'un de la famille ou une connaissance professionnelle ou autre. Il fut un temps où j'achetais de grandes eaux de toilette uniquement pour mettre dans les coffrets où je conservais mon papier ; dès que j'ouvrais le coffret, un parfum aimé s'en exhalait... Je n'ai pas fait cela depuis des années, mais en ouvrant le petit secrétaire où je conserve des coffrets, je retrouve le parfum d'alors...

Alcib a dit…

Béo : Tu as bien raison. C'est toujours un bonheur de trouver dans la boîte aux lettres une enveloppe adressée à la main et contenant une carte, une lettre... J'avais un ami, à Paris, qui pouvait m'écrire chaque semaine trois ou quatre lettres ; son écriture était reconnaissable de très loin ;o)

Je ramasse aussi des timbres depuis très longtemps. Je n'ai pas de collection, mais beaucoup de timbres, neufs et usagé. Même en vendant les timbres neufs à la valeur nominale, je pourrais peut-être m'offrir un voyage outre-Atlantique ;o)

Il y a en effet de très beaux timbres. Un ami m'avait offert un tout petit cadre, tout juste assez grand pour y mettre un timbre : j'en ai fait un tableau.

Beo a dit…

Je trouve ça merveilleux comme idée, le petit cadre pour y mettre un timbre!

Alcib a dit…

Béo : Je suppose que le cadre a d'abord été conçu pour y mettre une photo, mais je n'en avais pas d'aussi petite, alors j'y ai mis un timbre représentant un tableau ;o)

Anonyme a dit…

Coucou Alcibounet,
Il est magnifique ce timbre, je suis allé à la poste ce matin et je n'ai pas pensé à lui demander ceux qui viennent de sortir pour choisir, en fait j'ai choisi des coeurs dessinés par Givenchy, c'est une longue histoire les coeurs, il faudra que je te raconte ça un jour. Bizoux ;)
Eric

Alcib a dit…

Éric : Merci. Ce timbre, tu as dû le voir l'été dernier, sur ce blogue (le 19 août 2008). C'est Alexander qui l'avait choisi pour m'adresser, de Bordeaux la carte postale représentant la fontaine.

J'envoie de moins en moins de correspondance par la poste mais, même pour envoyer de la correspondance d'affaires, j'essaie de choisir de beaux timbres quand il y en a.

Anonyme a dit…

Coucou Alcibounet,
Tu as bien raison, un beau timbre, un belle enveloppe et une jolie écriture et c'est déjà une pure merveille avant même de l'avoir ouverte. Quand au timbre, il faudra que je retourne à la poste pour voir ça de plus pres.
Gros bizoux, Eric ;)