mardi 2 février 2010

Au nom de la foi

Les intégristes barbus n'ont pas le monopole de la bêtise !


Encore une fois, le pape Benoît XVI intervient dans le processus législatif d'un pays souverain. Parce qu'il n'aime pas que le parlement de Westminster soit en train d'adopter une loi qui accorderait l'égalité des droits entre toutes les personnes, sans discrimination, le pape demande à l'Angleterre de ne pas adopter cette loi. Car si la loi est adoptée, l'Église catholique elle-même pourrait - et l'occasion ne saurait tarder - devoir cesser de faire de la discrimination contre les femmes, les homosexuels, par exemple, leur reconnaître la même dignité et leur reconnaître les mêmes droits qu'à tous les autres humains. Et cela, c'est contre les croyances officielles de l'Église, qui prétend pourtant parler d'amour et de liberté. Est-ce cela le message du Dieu dont se revendique Benoît XVI et ses acolytes ? « Bandes d'hypocrites ! », dirait Jésus s'il devait revenir. Je l'entends le dire. Se pourrait-il que Benoît XVI soit aussi sourd qu'il est aveugle ?

Ajout : Voici la nouvelle publiée par l'AFP (Angence France Presse) :
Des propos du pape Benoît XVI dénonçant un projet de loi protégeant les homosexuels contre la discrimination suscitaient mardi la controverse au Royaume-Uni, à sept mois environ d'une visite officielle du Saint-Père.
«Votre pays est bien connu pour son engagement résolu en faveur de l'égalité des chances pour tous», a déclaré lundi le pape à Rome lors d'un discours prononcé devant les évêques catholiques anglais et gallois.
«Cependant... certaines lois destinées à réaliser cet objectif imposent des restrictions injustes à la liberté des communautés religieuses d'agir en accord avec leurs croyances... À certains égards, cela enfreint la loi naturelle sur laquelle l'égalité de tous les êtres humains est basée et par laquelle elle est garantie», a ajouté le pape.
Les Églises catholique et protestante britanniques craignent que la «loi sur l'égalité» des chances, actuellement débattue au Parlement, puisse les contraindre à embaucher des homosexuels ou transsexuels parmi leur personnel non clérical comme par exemple des enseignants. Le projet de loi ne concerne pas en revanche les prêtres.
Une campagne, menée par des évêques anglicans et catholiques, est déjà en cours contre le projet de loi.
Le sujet promet de s'inviter lors de la visite du pape au Royaume-Uni, qu'il a confirmée lundi. Le Saint-Père n'a pas donné de date mais un ministre britannique avait récemment évoqué la mi-septembre. Le dernier pape à s'être rendu en Grande-Bretagne est Jean Paul II, en 1982. Il s'agira de la deuxième fois seulement qu'un pape se rend au Royaume-Uni depuis que le roi Henry VIII a rompu avec Rome et le catholicisme il y a près de cinq siècles, établissant l'Eglise anglicane.
La National Secular Society (Société laïque nationale) a déjà annoncé une manifestation. «Le contribuable va payer 20 millions de livres environ pour la visite, durant laquelle il a déjà dit qu'il attaquerait l'égalité des droits et ferait la promotion de la discrimination», a déclaré le président de l'organisation, Terry Sanderson.

16 commentaires:

Au-delà des nuages se trouve mon monde! a dit…

Alcib écrit de nouveau!!
:-d
Félicitations!

Anonyme a dit…

Bonsoir Alcib, je serai à Rome dans quelques jours, si tu veux je peux lui dire un petit mot de ta part à ce monsieur sur la photo ci-dessus
Eliot

Alcib a dit…

G., Au-delà des nuages... : Je n'ai jamais cessé ;o)

Eliot : Je te remercie de ton offre, mais je ne voudrais pas te confier une mission aussi désagréable. Profite plutôt de ton séjour à Rome pour en apprécier le beautés et pour faire ce qui te plaît.

Dr. CaSo a dit…

Ce genre de discours me rend malade. Hypocrite et aveugle, y'a pas d'autres mots!

Lux a dit…

Et si l'Église catholique s'occupait plutôt des prêtres pédophiles et réfléchissait sérieusement sur le mariage des prêtres et l'ordination des femmes avant de se mêler de la vie sexuelle entre adultes consentants!!!
Il me semble que ce serait plus utile pour la communauté humaine.
Jésus disait qu'il fallait redevenir des enfants et renaître à l'esprit. Ça veut dire ouvrir notre conscience à l'autre et accepter la différence et non redevenir sectaire et bigot.
C'est fini l'inquisition et la chasse aux sorcières.
Hou... Hou... Hou...

Alcib a dit…

Dr. CaSo : C'est exactement ce que me fait ce genre de discours. Jusqu'à ces dernières années, j'ai toujours défendu le pape et l'Église contre ceux qui les critiquaient trop violemment car je me disais que derrière leur rigidité, il y avait des convictions profondes et que si ceux qui critiquaient étaient violents dans leurs propos, c'est qu'ils avaient des comptes à régler avec Dieu, même s'ils se disaient ne pas croire en Lui.
Mais, ces dernières années, le pape et ses évêques ont dit tant de bêtises et se sont acharnés avec tant de mauvaise foi contre certains groupes d'êtres humains, qu'ils me mettent en colère. Je ne me mets pas en colère contre un groupe faciste ou homophobe ; j'essaie de les combattre, mais je ne ressens pas la même colère car je ne m'attends pas vraiment de leur part à un discours ouvert, tolérant.
Mais le pape et ses fidèles tentent de nous faire prier un Dieu d'amour et pourtant leurs discours et leurs actions sont si pleins de contradiction, si plein de discrimination... Ils tentent de manipuler les conscience et d'une certaine façon ils réussissent souvent à nous donner mauvaise conscience : comment pouvons-nous éprouver tant de colère contre les représentants de Dieu ?
Si Jésus revenait, je suis persuadé qu'il ferait un grand ménage dans cette institution capitaliste et conservatrice, partenaire des grandes dictatures, qu'est devenue l'Église. La raison d'être de l'Église, c'est elle-même ; si elle était plus souvent en accord avec ce qu'elle enseigne, elle serait plus crédible.
Je le redis, si le Christ revenait, il leur dirait, j'en suis sûr : « Bande d'hypocrites ! »

Alcib a dit…

Lux : Voilà ! On dirait que l'Église a toujours été plus intéressée de savoir ce qui se passe dans la culotte des gens que de connaître ce qu'ils ont vraiment dans le coeur.
Leur obsession de la sexualité montre bien qu'ils (le pape, les évêques, les prêtres, même si ces derniers semblent plus humains et plus près de l'authenticité que leurs supérieurs) n'ont pas la conscience tranquille.

Un bel exemple de contradiction : l'Église dit ne pas condamner l'homosexualité mais seulement les actes homosexuels. Mais la loi que s'apprête à adopter le parlement britannique veut protéger des personnes homosexuelles (entre autres) et non pas encourager des « actes homosexuels ». Pourquoi alors l'Église s'oppose-t-elle à la protection des personnes qui, dans une très grande proportion, n'auront même pas d'actes « repréhensibles » ?
C'est là un exemple d'hypocrisie parmi tant d'autres.

Au-delà des nuages se trouve mon monde! a dit…

Alcib..ce soir?tu entreras..j'ai beaucoup de choses à te dire..je ne me sens pas bien...

Erwan a dit…

Si tu savais mon pauvre Alcib...
L'Église ne pardonne pas l'homosexualité mais pardonne le viol de petits garçons (prêtres gardés au sein de l'Église après avoir été condamnés par la justice).

Donc violer un petit garçon c'est moins grave que 2 adultes consentants du même sexe qui font l'amour. Ça me donne envie de vomir! Pauvre Église, pauvres enfants!

Je sais que c'est une blague à caractère homophobe, mais j'y ai ri... pardonne-moi!
http://www.cliqueduplateau.com/2010/02/03/quiz-6/

Alcib a dit…

Au-delà des nuages... : J'espère que tu te sens déjà mieux.

J'attendrai le message que tu m'as annoncé.

Alcib a dit…

Hélas, je sais déjà, mon paure Erwan !

Mais il n'y a pas que les petits garçons qui sont violés ! Il y a aussi, même si on en entend moins parler, des petites et des plus grandes filles.

Il y a une chose que je ne comprends pas : si les prêtres (et par conséquent les évêques et le pape) ont fait voeu de chasteté, qu'est-ce que cela peut bien faire qu'ils soient homosexuels ou hétérosexuels, puisqu'ils ne sont pas « pratiquants » ? Le coeur, lui, n'a pas de sexe.
Et si l'exercice de la sexualité est autorisé par l'Église, qu'est-ce que ça peut bien faire que les prêtres soient homosexuels ou hétérosexuels ???

Comme on l'a vu au Brésil, une enfant violée par son beau-père n'a pas le droit de se faire avorter. Et le beau-père recevra les félcitations du clergé pour la naissance de l'enfant ???

Plus j'y pense, plus j'ai envie de crier encore plus fort : « Sépulcres blanchis ! Bandes d'hypocrites ! »
Et le pape viendra pleurnicher en disant que l'Église est victime de dénigrement !
Et ses fidèles lèches-bottes (au Québec, les cardinaux Ouellet et Turcotte, tenteront de noyer le poisson en disant que le pape n'a pas vraiment dit ceci ou cela ; le pauvre, il aura encore une fois été mal cité, donc mal compris). À l'image du gouvernement conservateur canadien, l'Église, au Québec et ailleurs, fait preuve d'un cynisme écoeurant !

Alcib a dit…

Erwan : Si tu avais fait la blague toi-même, je ne te pardonnerais pas, mais puisque tu n'as fait que la rire, ça ira ;o)

Beo a dit…

C'est vraiment dommage que de tels discours soient tenus au XXIe siècle!

On dirait un mauvais film qu'on a ramené en arrière....

L?Homme n'apprends vraiment rien des expériences de l'Humanité! Même le Pape descends de son piedestal d'intouchable.... moi aussi j'ai défendu cette institution... il y a des lustres on dirait.....

Au-delà des nuages se trouve mon monde! a dit…

Je t'ai envoyé un message..Quand tu le recevras..Annonce-moi s'il te plaît!
Merci..

Erwan a dit…

Je suis d'accord avec toi: pourquoi ça dérange qu'un prêtre ou qu'une soeur soit gay si il est abstinent? Le coeur n'a pas de sexe en effet...

Comme certains de tes autres commentateurs, je trouve que l'Église cultive 2 défauts insupportables: l'hypocrisie et le mensonge.
Cela se voit aussi chez bien des gens qui sont à la messe tous les dimanches, te font de grands sourires mais sont les pires langues de vipère derrière. Ou jouent les redresseurs de morale sans voir la poutre qu'ils ont dans leur œil!

Suivre les paroles de Jésus, oui. Suivre ces gens... non, définitivement.

Alcib a dit…

Béo : Je crois que je suis autant en colère parce que ces tristes individus me poussent à dire du mal de l'Église alors qu'au fond je voudrais simplement la laisser s'occuper de ses affaires pendant que je m'occupe des miennes.

Au-delà des nuages... : Je crois que tu as reçu mon message.

Erwan : Je suis d'accord. Bien des gens n'iraient pas à l'église si personne ne les voyait y aller. Le Christ avait bien raison de parler de ses brebis, quand au pense au comportement de ces moutons sur deux jambes (pour la plupart, sur deux jambes).