samedi 11 octobre 2008

Où irons-nous ?

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Chaque automne, le goût de partir un moment, d'être ailleurs, se fait plus pressant, particulièrement au début du mois d'octobre. Ce n'est pas que j'aie un goût du voyage particulièrement prononcé. Je ne suis pas un nomade ; les perpétuels déplacements ne me conviennent pas. J'ai besoin de m'ancrer quelque part, de m'y faire un nid, même si ce n'est que pour quelques jours, quelques semaines, quelques mois.

Mais l'idée de changer d'air, d'aller passer quelques semaines, quelques mois, dans un endroit que j'aime me séduit toujours, à condition que je puisse m'y recréer un cocon où je pourrai me ressourcer à la fin de la journée. Depuis très longtemps, j'avais ma chambre à Paris. Je pouvais bénéficier du changement d'air, du changement de décor et de milieu culturel tout en me sentant chez moi.

Je n'ai plus cette chambre à Paris et je me demande si j'ai vraiment envie d'y revenir. J'y viendrai avec plaisir si c'est relativement facile à organiser, mais je ne ferai plus d'un séjour à Paris ma raison de vivre. J'ai envie de vivre là où est mon cœur et, ces dernières années, mon cœur a été plutôt orphelin. Il a pourtant recommencé à battre à un rythme plus accéléré et un cœur qui bat plus vite peut faire changer bien des choses...

Rien n'empêche, en attendant les grands changements, de s'offrir de courts dépaysements. C'est d'autant plus tentant qu'un ami très cher m'a fait hier une proposition très attrayante...

« Entrez, je vous en prie. Monsieur vous attend dans la bibliothèque. »

On sait au moins que ce n'est pas le 10, Downing Street,
ni d'ailleurs le 24, Sussex Drive


Reconnaissez-vous cet endroit ? Sauriez-vous dire dans quel pays, dans quelle ville ces photos ont été prises ?

Les deux premières personnes qui identifieront la ville recevront, si elles le désirent, une carte postale de la ville en question. La personne qui, au nom de la ville, ajoutera plus de précision recevra une deuxième carte postale.

Pour les besoins du concours, je ne publierai pas avant quelques jours (mercredi prochain, peut-être) les réponses des participants. Je continuerai toutefois de publier les commentaires qui ne donneront pas de réponse à la question ni d'indices trop révélateurs.

9 commentaires:

Beo a dit…

Je vais suivre ma première idée qui me dit: à Londres chez Alexander!

Drine a dit…

Chouette, un autre jeu!
Celui là est un peu plus difficile que la dernière fois. Je dois observer attentivement les photos.
Le panneau à gauche de la porte: "18 Chelsea place" me donne un indice. Les bâtiments me font penser à certains quartiers de Montréal. Alors, je propose: "cheslea place" à Montréal (un peu au hasard même si je sais qu'il existe une place à ce nom à Montréal)
Très belles photos: un endroit paisible et verdoyant. Est ce un jardin public? Où mène la porte?

Erwan a dit…

J'ai essayé de trouver un indice avec les voitures derrières. Comme elles semblent garées des 2 côtés, au moins je peux dire que ce n'est pas au Québec!
Étudier la végétation ne m'a pas donné beaucoup d'indice non plus (en tous cas c'est pas l'Afrique ni la Californie)
Le style architectural étant anglais, il reste... la Grande Bretagne? C'est ce que je suppose.

Alcib a dit…

Trois personnes déjà ont envoyé une réponse pour identifier la ville où ces photos ont été prises... Les résultats, mercredi.

delest a dit…

Il ne s'agit pas du Kalahari, et on peut éliminer aussi Haamene, qui est un village des Iles Sous Le Vent. La photo a sans doute été prise dans un pays où les banques sont en difficulté. De plus, aucun ours blanc, vêtu d'un smoking, ne traversant la rue, j'élimine aussi Juneau, capitale de l'Alaska.
Méthodiquement, je progresse, je progresse...

Alcib a dit…

Béo : C'est très bien essayé. Ce pourrait probablement être un coin d'Angleterre, peu-être même Londres, mais c'est bien une rue de Montréal.

Erwan : Tu aurais pu faire un bon détective... avec un peu de pratique ;o) Les observations sont bonnes, la logique aussi sauf que... la conclusion est fausse.
Il s'agit bien d'une rue de Montréal. Cette série de maisons se trouvent rue Simpson, entre Docteur-Penfield et Sherbrooke (près du musée des beaux-arts).

Delest : Je vois bien que tu progresses, mais les autres participants veulent tout de suite une réponse. Meilleure chance la prochaine fois.

Alcib a dit…

Drine : Bien vu. Tu as de bons yeux : je n'avais pas vu la plaque à gauche de la porte. Si je l'avais vue, je l'aurais masquée... comme j'ai fait par la suite.
Derrière la porte, il y a... des gens qui sont chez eux.
Il s'agit d'un jardin privé, qui appartient gens qui habitent là, à moins qu'ils ne s'agissent de maisons louées (je ne me suis pas renseigné). Devant l'entrée du jardin, il y a la rue.

Félicitations ! Tu recevras donc une nouvelle carte de Montréal (j'ai déjà ton adresse). Je ne crois pas que je trouverai des images de ces maisons, cependant. Il me semble qu'on voit toujours les mêmes cartes postales partout.

Drine a dit…

J'ai un peu triché! C'est en agrandissant la photo que j'ai vu la plaque: un gros indice que d'autres participants n'ont pas eu la chance de voir...(tu l'as masqué rapidement).

Merci pour la carte!! Prends ton temps pour me l'envoyer. Je contemple encore celles que je viens de recevoir.

Alcib a dit…

Drine : Tu as pu voir le nom de « Chelsea Place » sur la plaque à côté de la porte mais rien n'indiquait qu'il s'agit de Montréal. Cette plaque était si peu visible que je ne l'avais même pas remarquée moi-même.
Je n'ai pas eu le temps de rédiger l'article pour donner la réponse et annoncer les gagnants.