jeudi 23 avril 2009

Saint-Georges


L'image vient d'ici, où l'on trouvera « la vie et la passion Saint et glorieux Grand-Martyr Georges ».

Le 23 avril, on célèbre la Saint-Georges, en l'honneur de Georges de Lydda, martyr chrétien, décapité en vertu des édits de Dioclétien qui faisait la chasse aux chrétiens. On raconte que Georges, de passage dans une ville qui pourrait être Beyrouth, sauva une princesse victime d'un dragon qui terrorsait la ville et exigeait des victimes animales et humaines. Après un combat acharné avec le monstre, Georges triompha du dragon et libéra la princesse (on aurait souhaité que, de nos jours, il fut aussi simple de libérer nos princesses des monstres dont elles furent victimes). On dit aussi que le dragon, qui n'avait été que blessé par Georges, lui resta attaché comme un chien fidèle.



Il est vénéré dans de très nombreux endroits dans le monde, notamment en Israël, en Russie, en Bulgarie, en Géorgie, en Éthiopie, en Italie (Gênes et Venise), à Barcelone et en Catalogne. Il est aussi très vénéré en Angleterre dont il est le saint patron ; la croix de saint Georges orne le drapeau anglais.

Cette reproduction d'un tableau de Raphaël vient ici.

Bonne fête à tous les Georges, à tous les Anglais et à tous les autres dont saint Georges est le patron.

Saint Alexandre, saint Georges, ces noms, ces fêtes qui se suivent en avril, ça me rappelle quelque chose, mais... je vous en parlerai un autre jour.

3 commentaires:

alexander a dit…

"Par Saint George! vive le cavalerie"!!!

Alcib a dit…

Alexander : Vive la cavalerie ! Et longue vie à tous ceux qui aiment les chevaux !

Georges de la Fuly a dit…

Ah, zut alors, j'ai raté ça !