dimanche 24 juin 2007

Bonne Saint-Jean !




Le 24 juin, c'est la fête nationale des Québécois, de tous les Québécois, quelles que soient leur langue et leur origine.

Si le drapeau du Québec arbore la fleur de lys en souvenir des origines françaises des Québécois, l'iris versicolore constitue depuis 1999 l'emblème floral du Québec « en remplacement du lys blanc, qui n'est pas indigène au Québec », peut-on lire sur Wikipédia. « Outre sa ressemblance au fleurdelisé du drapeau québécois, il symbolise, par l'harmonie de ses couleurs, la diversité de la société québécoise et, par son habitat, l'importance des milieux humides dans la province. De plus, sa floraison se produit vers le 24 juin, le jour de la Fête nationale du Québec. »


Source des images deux précédentes : ministère de la Justice

Les origines des célébrations du 24 juin sont très anciennes. Les païens célébraient le solstice d'été, le jour le plus long de l'année. L'Église catholique a ensuite récupéré cette fête, comme bien d'autres, en sustituant la fête de Saint-Jean-Baptiste aux célébrations païennes.


Longtemps fête religieuse au Québec, la Saint-Jean s'est peu à peu laïcisée et, pendant quelques années, politisée. Le 11 mai 1977, le premier gouvernement souverainiste de René Lévesque, par arrêté ministériel, fait du 24 juin le jour de la Fête nationale du Québec.

Il ne s'agit pas de la véritable signature de René Lévesque

Depuis 1984, l'organisation des célébrations de la Fête nationale est confiée à une organisation apolitique, le Mouvement national des Québécoises et des Québécois. La Saint-Jean est ainsi devenue la fête de tous les Québécois, pas seulement celle de ceux d'origine canadienne-française et catholique. La tradition d'allumer des feux durant la Nuit de la Saint-Jean se poursuit.

Cette fête constitue maintenant un grand festival culturel qui permet aux Québécois, partout où ils se trouvent, de manifester « leur existence au monde et leur sentiment d'appartenance au Québec ».

Les célébrations de la Saint-Jean veulent saluer cette année les succès québécois sur la scène internationale. On peut consulter sur le site de la Fête nationale le calendrier des activités qui se déroulent sous le thème : « À nous, le monde ! ».

Bonne fête à tous !

15 commentaires:

brigetoun a dit…

une très très belle fête à vous tous. Les petits cousins très lointains s'y associent

claude a dit…

Bonne fête alors Alcib, et profitez des feux de joie. Le grand Solstice d'été est porteur de renouveau.
A bientôt

Alcib a dit…

Merci, Brigetoun. Je sais que la Saint-Jean est très fêtée à Paris, notamment par des activités organisées par la délégation du Québec. Je ne sais ce qui en est des autres villes françaises...

Merci, Claude et bienvenue dans ces pages. Un rapide coup d'oeil à votre blogue me permet de voir qu'il est très intéressant et mérite que l'on y revienne régulièrement. Merci.

Pierre-Yves a dit…

Bonne fête ! Je n'avais jamais entendu les couplets de cette chanson. Merci.

Alcib a dit…

Bonne fête à toi aussi, Pierre-Yves.

« Gens du pays » est pratiquement devenue un hymne national. J'ai souvent été présent quand Gilles Vigneault lui-même l'interprétait lors de grands rassemblements. Et j'ai souvent entendu René Lévesque réclamer qu'on la chantât, allant même jusqu'à l'entonner lui-même afin que la foule enchaîne...

vincent a dit…

Bonne fête les Québecois !
Je viens une fois de plus d'apprendre plein de choses.
Je connaissais cette chanson de Gilles Vigneault mais je ne savais pas qu'elle était associée à la St Jean québecoise. Cela vous fait un bel hymne: rien de plus beau que de chanter l'amour quand ce n'est pas mièvre.

Alcib a dit…

Merci, Vincent.
Je ne sais même pas si les célébrations seront importantes, cette année. Je n'aurai pas le temps d'y participer moi-même car j'ai du travail qui attend (même si la loi dit qu'il s'agit d'un jour férié, le seul obligatoire, d'ailleurs).

Je viens d'appeler à Paris un ami d'origine bretonne qui aime beaucoup la Grèce (il s'embarquera peut-être pour Cythère, d'ailleurs, alors qu'il préfère normalement un petit coin tranquille du Péloponnèse). Puis-je ajouter que je retrouve dans sa voix exactement ce qui me séduit chez Yves Simon ;o)

Alcib a dit…

Les 80 ans (bientôt) de Gilles Vigneault ne l'ont pas empêché de donner sa pleine mesure hier soir, à Laval, selon cet article du Journal de Montréal : http://www.canoe.com/divertissement/arts-scene/nouvelles/2007/06/24/4286760-jdm.html

Lux a dit…

Bonne St-Jean à toi aussi Alcib.
Puissions-nous un jour avoir le courage de nos rêves!

Beo a dit…

Bonne St-Jean à toi Alcib! Ah Vigneault... profitez-en pendant qu'il est encore de ce monde! Un grand homme!

Alcib a dit…

Merci, Lux. Je nous le souhaite.

Tu as raison, Béo. Je crois que les Québécois, par leur ambivalence et leur indécision ont plus souvent déçu Gilles Vigneault que celui-ci a pu décevoir les Québécois.

On a parfois l'impression que le Québec est un grand désert et que les oreilles y sont peu nombreuses pour entendre nos grands Sages.

Lux a dit…

D'accord avec toi Alcib. Nos grand poètes ont stimulé notre imaginaire nationaliste et ce depuis Félix, Raymond Lévesque, Clémence, Léveillé, Vigneault. Il y a des chansons encore très actuelles qu'on a laissé flotter.

Les poètes précèdent toujours les révolutions. Les nôtres nous parlent depuis les années 1960. Ils nous ont préparé le terrain mais nous n'avons pas suivi... Cette année à "Tout l'monde en parle", Vigneault l'a dit: «Les Québécois sont peureux». Ça m'a donné un choc, c'est tellement vrai. Mais il faut garder espoir et continuer.

soraya a dit…

Bonjour Alcib,

ça fait un petit moment que je n'étais pas venu sur ton blog. Je tiens donc à te féliciter pour tes nouvelles fonctions et espère qu'elles t'apporteront une grande satisfaction. Je veux également te dire que je me suis permis de copier ton image du drapeau québécois; j'espère que tu ne m'en voudras pas. As-tu finalement trouvé un peu de temps pour aller fêter ?

Bonne journée et au plaisir de te lire !

Alcib a dit…

Bonjour Soraya ; ça fait plaisir de te revoir ici. En me levant, ce matin, je me suis justement demandé ce que devenaient certains de mes lecteurs et j'ai pensé particulièrement à toi et, surprise, en ouvrant le blogue, je tombe sur ton message. « Les grands esprits se rencontrent », dit-on ;o)) Ça fait plaisir.
J'espère que tu vas bien, ainsi que toute la petite famille. J'irai voir cela sur votre blogue dans quelques minutes.
Hélas, non, je ne suis pas sorti fêter. Je m'associe toujours en pensée à ces célébrations, mais je ne suis pas très à l'aise dans les foules ; je préfère être « devant » ;o))
Je sais qu'en France, il y a de nombreux Québécois, de coeur ou de naissance, qui célèbrent la Saint-Jean, pour la Saint-Jean et pour le Québec aussi.
Quant à l'image du drapeau, elle ne m'appartient pas ; tu règleras tes comptes avec le ministère de la Justice du Québec :o) La photo vient de leur site...

soraya a dit…

Je suis très touchée et flattée que tu aies pensé à moi, Alcib ! Oui, je vais bien globalement même si j'ai toujours des doutes et des regrets.
Moi non plus, je n'aime plus les foules, mais je n'aime pas non plus me retrouver perdue dans le fin fond de la campagne ! Mais ici, point de bain de foule de toute façon, car la Saint-Jean ne semble pas se fêter à Dax. Il faut dire que tu m'as surprise en m'apprenant que la Saint Jean se célèbre en France étant donné qu'il y a déjà la fête de la musique le 21 juin.