lundi 30 avril 2007

Le printemps, vraiment ?


Hier, en fin de journée, le soleil s'était montré le bout du nez. J'ai cru pouvoir interpréter ce clin d'oeil comme une promesse de beau temps pour ce dernier jour d'avril. Si promesse il y avait eu, elle aurait été rompue. J'accorde au soleil le bénéfice du doute et je m'attribue la faute d'une mauvaise interprétation du clin d'oeil d'hier.

En sortant pour aller manger au restaurant, j'ai constaté que ma table habituelle était encore occupée (c'est vrai que je suis sorti un peu plus tard que d'habitude). Je suis donc allé marcher dans le quartier avec l'intention de photographier les bourgeons. Ils étaient plutôt frileux et craintifs, ces bourgeons. Je n'ai pas vu beaucoup de vert à la pointe de ces bourgeons. Avec ce temps frais, l'humidité de l'air, le fort vent froid, on se serait plutôt attendu à voir tomber de la neige.

Durant ma promenade, ma table s'est libérée ; je suis allé manger. En rentrant à la maison, j'ai vu que le soleil semblait vouloir jouer à cache-cache.

Le ciel, toutefois, était plus dramatique qu'hier. Je n'avais qu'une envie : celle de mettre du chauffage, de me préparer du thé chaud et de poursuivre ma lecture.

2 commentaires:

Soraya a dit…

Ici aussi, il fait un temps de chien ! Aujourd'hui, pluie, ciel gris et température bien fraîche : 11°C ! Et le reste de la semaine s'annonce aussi mauvais. Pour une fois, il fait plus chaud dans le nord ! Tu as raison, allons donc préparer un bon thé ...

Alcib a dit…

Soraya, je suis désolé pour vous. Mais en général, vous avez connu ces dernières semaines des températures plus chaudes que celles de Montréal. C,est vrai qu'il y a parfois de drôles de différences entre la température du Sud et celle du Nord.

Au moment où j'écris ceci (mardi, 13 h 15), il fait soleil ; le mercure indique 9 degrés.